Optimisez les images sous PrestaShop - Refeo.com

Optimisez les images sous PrestaShop

SEO-Prestashop-Images

89.Utilisez un CDN

Un CDN (pour « Content Delivery Network ») sert à distribuer vos contenus media (images et vidéos, principalement) depuis un autre serveur que le vôtre. A cela plusieurs avantages : vous allégez la charge de votre serveur (surtout pour du streaming HD), vous parallélisez les requêtes ce qui accélère votre affichage et enfin, dans le cadre de sites internationaux, vous pouvez choisir de mettre ces contenus à disposition depuis de serveurs plus proches sur le plan géographique, ce qui va réduire le temps d’accès.

Sous PrestaShop, cela s’appelle le serveur de média et requiert l’activation préalable des CCC, à savoir la concaténation, la compression et la mise en cache. La mise en place d’un CDN n’étant pas aussi simple que les autres réglages de PrestaShop, vous trouverez de l’aide pour mettre en place à l’adresse suivante : http://doc.PrestaShop.com/pages/viewpage.action?pageId=20840893 (partie serveur de média)

Accès : [Paramètres avancés] / [Performances] / Serveurs de média

057-cdn-prestashop

90.Préférez le Jpg pour les photos

PrestaShop vous laisse choisir si vous voulez des photos au format PNG ou JPEG. Le PNG est utile dès lors que vous avez besoin d’une transparence dans votre image (logo par exemple). Pour les photos de produits, le Jpg est de loin le plus adapté. Il existe une exception : si vous image produits contiennent beaucoup de textes, alors le PNG est plus adapté (il limite l’effet de flou des bords de lettres)

91.Réduisez le poids des images

Avoir des images légères c’est important sur le plan des performances. Ne soyez pas trop conservateur et compressez généreusement. En JPEG, une qualité de 90 est excessive, je vous conseille 70 voire 50.

Utilisez le réglage ad hoc de PrestaShop en sélectionnant la valeur de votre choix. Quand vous uploadez une image elle est d’abord utilisée pour créer toutes les versions y attenantes : grande image, miniatures, panier, etc. Réglez donc la compression au niveau désiré et uploadez des images très peu compressées, celle produite par PrestaShop le seront. Si vos images n’ont actuelles pas été assez compressées au départ, vous pouvez les regénérer avec l’option offerte par PrestaShop. Attention, ce processus est chronophage, utilisez-le avec modération.

Pour compresser vos images (hors produit) en dehors du site et sans Photoshop, utilisez le logiciel – gratuit – XnView. Pour résumer : passer par outils / convertir, sélectionnez vos images (locales) et n’ajoutez aucune transformation. En revanche cliquez sur le bouton « option » de l’onglet général et vous pourrez régler le curseur de qualité. Faites quelques tests pour voir comment vos images sont compressées. Attention, une compression JPEG est dite destructive, c’est-à-dire que vous perdez de l’information. Conservez toujours une sauvegarde de vos fichiers originels.

Pour le tutoriel détaillé : https://dansmonpc.wordpress.com/2007/02/01/xnview-ou-comment-redimensionner-plusieurs-images-a-la-volee/

Pour ceux qui veulent savoir comment PrestaShop gère les images et leur taille : http://www.magavenue.com/blog/ecommerce/gestion-photos-PrestaShop

Accès : [Préférences] / [Images] / Options de génération d’images

064-compression-jpg

92.Renseignez les balises alt des images produit

La balise alt d’une image est utilisée par Google pour comprendre de quoi parlent l’image et la page. Elle sert à l’origine pour aider les déficients visuels en leur lisant le texte alternatif à l’image (vous pouvez voir une balise alt en survolant avec la souris). Cela a bien sûr été détourné pour le SEO et c’est le but de ce point !

Mauvaise surprise, ceci ne peut se faire qu’au moment de l’intégration de l’image. Donc si vous ne le faites pas dès la création de la fiche produit, vous n’avez pas d’autres choix que de supprimer l’image puis de la réintégrer. Acceptable si vous n’avez qu’une poignée de produit, irréaliste sinon. L’autre solution est de demander au webmaster de passer par une modification de la base de données… Complexe et risqué, le jeu n’en vaut pas vraiment la chandelle à mes yeux.

Lors de l’insertion d’une image, il faut remplir le champ appelé légende et le tour est joué. Ne soyez pas trop créatif, 3 ou 4 mots suffisent. Evitez surtout les redondances en utilisant toute la richesse sémantique à votre disposition – ce qui n’est pas toujours simple.

Accès : [Catalogue] / [Produits] / [modifier le produit] / [Images] / champ « Légende »

022-balise-alt-image-produit

93.Soignez le nom des images

Par tout où vous avez une image (disons celle qui illustrent produits et catégories) pour pouvez faire l’effort de l’appeler avec un nom expressif : jean-bleu-femme-1.jpg est plus efficace que xjbf38.jpg. Cela (ainsi que la balise alt) vous permet éventuellement de ressortir dans les images de Google, ce qui n’est pas négligeable comme trafic.

Les consignes sont ici moins exigeantes : même s’il y a un peu de redondance, cela reste acceptable. N’utilisez pas d’espace, pas de caractères spéciaux, pas d’accent et séparez vos mots par des traits d’union.

Accès : travail préalable sur les fichiers images


download-ebook-seo-prestashop

Pour télécharger – Gratuitement – ce livre blanc au format PDF sur le Référencement Naturel de PrestaShop (75 pages) vous pouvez :

  • Partager un lien sur les réseaux sociaux vers ce blog

 

Précédent : Les principaux paramétrages SEO de Google Webmaster Tools << Sommaire Guide SEO PrestaShop >> Suivant : Gérer les avis clients sur votre boutique PrestaShop

(1) comment

Répondre