[Cas Réel] La leçon de WebMarketing de mon Coiffeur : Comment 20€ de Pub ont Généré 100 Clients !

Comme finalement de nombreuses personnes dans ce bas monde, il m'arrive d'aller chez le coiffeur. Non pas que j'aime cela (mes cheveux et moi entretenons une histoire compliquée d'amour-haine) mais j'aime bien aller dans ce salon de coiffure bien précis.

​Ce salon a une problématique commerciale bien spécifique : c'est un coiffeur pour hommes, situé au premier étage d'un immeuble de bureaux. Au dessus-d'un garage Midas. On a vu mieux ! La zone d'activité n'est très grande mais il a l'avantage d'être situé au croisement de deux boulevards qui drainent de nombreux automobilistes. Mais en lisant la suite vous verrez que ceci n'a finalement aucune importance.

source : GMap

Après avoir essayé la pub par flyers, la pub dans les journaux publicitaires gratuits locaux, des prix de lancement sacrifiés et investi dans une (superbe) enseigne, Maxence - c'est le héros de cette histoire totalement vraie - a eu besoin de faire mieux.

Génération Facebook, il a forcément sa ​propre page Facebook, qu'il gère (redoutablement) bien :

  • Activité régulière (plusieurs posts par semaine)
  • Visuels systématiques (faits avec les moyens du bord mais tout est sincère)
  • Des photos et des vidéos
  • Des offres promotionnelles et des actions caritatives
  • ​Animations régulière relayée : concert, happening et autres événements
  • Des avis (très bons : 4.8/5) et des likes en quantité qui montrent bien que cette approche fonctionne
  • Et surtout : des photos de clients fraîchement coiffés par ses soins, souriants.
  • Il a même un compteur de like dans son salon (acheté environ 300€). Notez les 109 likes générés par ce post !

Son business, s'il a eu du mal à se mettre en route, a aujourd'hui bien décollé : une vraie fidélisation, des clients satisfaits qui deviennent des ambassadeurs, bref le rêve de tout entrepreneur. Le tout à à peine 20 ans... La presse en parle :

Mais Maxence, son truc à lui, c'est le foot : vous pouvez même jouer à Fifa sur la Playstation du salon en attendant votre tour.

Le stade Malherbe de Caen est à moins de 3km, et il y passe un certain nombre de ses samedis soirs. Un soir de match, un mélange de chance et de culot lui permet de se prendre en photo avec un des joueurs stars de l'équipe. La photo est de mauvaise qualité, mais c'est bien la star qui pose. Puis il met cette photo sur son Facebook.

La suite ? Il fait la promotion payante (une vingtaine d'euros) de son post où il est en photo avec le joueur vedette.

Il cible précis : la tranche d'âge de sa clientèle (18-35 ans), les hommes dans un périmètre de 3km.

Une bonne action marketing se mesure toujours. Il pose donc la question à ses nouveaux clients : "Comment m'avez-vous connu ?". Et une petite centaine de ces nouveaux clients répondent alors qu'ils ont vu le post sponsorisé.

"Vous savez, celui avec le joueur du stade Malherbe..."

Dans le webmarketing tout ne fonctionne pas toujours. Loin de là.
Mais parfois, à force de (s')investir, la chance vous donne un coup de pouce.
A 18 € la coupe, il a généré 1 800 € de chiffre d'affaire pour 20 € de pub.

Imbattable.

Pour ceux qui veulent visiter sa page : c'est par ici.​ Et si vous aviez un doute, non, ce post n'est pas sponsorisé.

Follow

A propos de l'auteur

Je suis consultant indépendant en AdWords et SEO depuis plus de 10 ans. J’ai investi pour le compte de mes clients plus de 3 000 000 € de clics sur Google. Je suis auteur l’auteur du livre Trouvez des Clients avec AdWords. Bonne lecture !

(3) commentaire(s)

Répondre