[Nouveauté Google] La raison pour laquelle vous devez passer en HTTPS (et changer de dentifrice)

Imaginez-vous maintenant aux commandes de Google. Votre mission ? Développer la confiance dans le web.

Pourquoi ?

Parce qu'en économie, la confiance est un puissant levier. Un prospect confiant va acheter là où il a confiance.

Prenez votre dentifrice. Vous achetez presque toujours le même alors que vous êtes bien incapable de citer sa composition. Vous avez confiance en ce produit. Il vous lave les dents depuis des années, vous avez pris l'habitude de l'acheter sans valider à chaque fois si vous avez réellement raison d'acheter ce dentifrice précis… Mais êtes-vous objectivement sûr de votre choix ?

Sur le web la confiance est vitale : avis vérifiés, likes, articles de presse, notoriété, etc., vont permettre de doper votre taux de conversion.

Google est en concurrence avec le monde physique. Quand vous achetez en magasin directement, vous n'avez pas cliqué sur AdWords (entre autres).

Améliorer la confiance dans le web permettra aux réticents au web à l'adopter plus encore et c'est autant de revenus (publicitaires) potentiels à engranger pour Google à terme…

Le protocole HTTPS (par opposition au HTTP) permet de sécuriser les échanges de données entre le serveur et l'internaute. Ce n'est pas incontournable, mais c'est déjà un réel obstacle aux pirates.

D'où l'intérêt pour Google de pousser l'adoption du HTTPS…

Que s'est-il passé jusqu'à présent ?

Jusqu'à présent, Google exigeait (à travers Google Shopping) ce genre de protection pour les tunnels de vente sur les sites e-commerce. Puis il donne un mini bonus SEO (source) aux sites en HTTPS.

Ensuite il participe à la démocratisation en poussant l'initiative "Let's Encrypt", accompagné par quelques mastodontes du web :

Pourquoi devrais-je passer au HTTPS ?

Google a joué la carte de la carotte, arrive maintenant celle du bâton : Chrome va bientôt "avertir" l'utilisateur qu'une page n'est pas sécurisée, dès lors qu'elle contiendra un formulaire, ne serait-ce qu'une demande d'email…

Message relayé par la Search Console :

Si jusqu'à présent il était encore possible de ne pas passer en HTTPS, le navigateur qui se met à dire qu'un site n'est pas sécurisé va avoir tendance à massacrer les taux de conversion et à faire grimper en flèche les taux de rebond.

Ledit avertissement va ressembler à cela :

Inquiétant, non ?

Et quand cela arrive-t-il ?

La version 62 de Chrome est prévue courant octobre 2017.

(Votre dentifrice, lui, au moins, ne vous pose pas d'ultimatum)…

Combien coûte de passer en HTTPS ?

Le coût d'un certificat varie de 0€ à quelques centaines d'euros par an. Chez o2switch (mon hébergeur), le SSL est inclus dans leur package :

L'offre d'OVH oscille entre 0€ et 100€/an, selon le type de certificat :

Les seuls autres coûts à prévoir sont ceux du webmaster.

Comment passer en HTTPS ?

Voici un résumé de la démarche à suivre :

  • Mettre en place un certificat pour votre nom de domaine
  • Rediriger en 301 l'ensemble de vos URLS en HTTP vers HTTPS (par l'usage du fichier .htaccess, par exemple)
  • Suivre dans la Search Console les éventuelles difficultés (pages en 404, lenteurs, notamment) pendant les semaines qui suivent
  • Pour les puristes, voir si vous avez la possibilité de faire rediriger vos backlinks vers la version HTTPS, pour conserver au maximum la poussée SEO.

Mon retour d'expérience

J'ai fait cette manipulation pour Refeo.com il y a quelques mois maintenant et j'ai accompagné des clients sur la partie surveillance. En pratique, vous ne prenez pas beaucoup de risques et si les choses posaient éventuellement un problème, vous le verrez en testant manuellement les redirections et en suivant les messages de la Search Console.

Follow

A propos de l'auteur

Je suis consultant indépendant en AdWords et SEO depuis plus de 10 ans. J'ai investi pour le compte de mes clients plus de 3 000 000 € de clics sur Google. Je suis auteur l'auteur du livre Trouvez des Clients avec AdWords. Bonne lecture !

(2) commentaire(s)

Répondre