Test Advanced Link Manager v8 - Refeo.com

Test Advanced Link Manager v8

Précision préliminaire : Cet article est sponsorisé : en échange de la rédaction de celui-ci, nous avons bénéficié d’une remise commerciale. Cependant notre point de vue y est librement exposé et ce n’est qu’à cette condition que nous en avons accepté le principe.

Contexte d’uilisation
Notre société (créée en 2006) est spécialisée dans l’acquisition de trafic qualifié, parmi nos nombreuses solutions, le référencement naturel (SEO en anglais, pour Search Engine Optimisation) tient une place centrale, du fait que sur le moyen terme ces investissements se révèlent profitables. Dans certains cas, nous menons une analyse des liens entrants (“backlinks” dans le jargon SEO).

Utilité du logiciel
[blockquote align=”right”]Vous saurez tout ou presque de vos backlinks ![/blockquote] Le logiciel va aller chercher sur des moteurs (que l’on peut choisir un à un) le résultat d’une commande type link: chez google. Il va ainsi lister tous les liens indiqués par les moteurs de recherche pour un site donné. L’intérêt est que tous ne relèvent pas nécessairement la totalité des liens (crawl partiel pour des moteurs thématiques, limitation dans le volume renvoyé comme chez yahoo ou carrément bridage volontaire de cette fonctionnalité comme le pratique Google…). En cumulant toutes ces infos, ALM va permettre de les analyser selon de nombreux axes. (Pour le télécharger : advancedlinkmanager)

Fonctionnalités
Elles sont évidemment nombreuses : choix des moteurs à interroger, utilisation de proxy, gestion de campagnes d’échange de liens, rapport coinfigurables et angles d’analyses particlièrement étoffés. Pour ces derniers, vous pouvez remonter l’ancre du lien, le Page Rank de la page ou du domaine faisant le lien, les classes d’IP et le nombre de liens sortants pour une page donnée. S’ajoute à cela un calcul du niveau de qualité du backlink (tous ne se valent pas) qui permet de résumer en un indice la valeur du lien (Plus d’infos : advancedlinkmanager). Même si ce dernier calcul ne peut être que faux, Google a ses propres modalités de calcul de la qualité d’un backlink, c’est une approche utile au final.

Rapports et automatisation
La production de rapports complets par site et la mise à jour des infos sont automatisables et configurables. Ici encore, la volonté de produire un outil puissant pour une agence de référencement naturel est visible. Les rapports peuvent vous donner un instantané de l’état des liens ou bien vous indiquer leur évolution dans le temps. Ceux-ci peuvent être réalisés sous format pdf et envoyé par mail ou ftp aux personnes de votre choix (gestion par projet)

Gestion de campagnes d’échange de lien
Même si nous ne sommes pas les premiers à inciter à l’usage de ce type d’actions de référencement, certains de nos clients pratiquent cette méthode. Ici, vous savez qui fait un lien, mais vous pouvez aussi mettre les liens échnagés sous surveillance : présence, et format do-follow ou non. C’est assez utile dans la mesure où les échanges de liens survivent rarement à une refonte de site…
(plus d’infos : advancedlinkmanager)

Notre avis
Un outil qui est particulièrement puissant pour ceux qui voudraient tout savoir de leurs liens entrants. Les deux principaux inconvénients sont une certaine lenteur (pour relever les liens sans se faire bannir des moteurs, un bon choix de conception, mais pénible à l’usage) et surtout la qualité des liens relevés dépend de ce que renvoient les moteurs… Pour un petit site, avec quelques centaines de backlinks, c’est adapté, pour des sites plus conséquents (ancienneté ou forte attractivité du contenu qui génère donc des liens entrants) l’outil touche vite ses limites. A tester avant d’acheter, pour notre part nous ne l’utilisons que rarement, pour des cas spécifiques ou pour des tests en R&D SEO.

Follow

A propos de l'auteur

Je suis consultant indépendant en AdWords et SEO depuis plus de 10 ans. J'ai investi pour le compte de mes clients plus de 3 000 000 € de clics sur Google. Je suis auteur l'auteur du livre Trouvez des Clients avec AdWords. Bonne lecture !

(4) commentaire(s)

Répondre